1

Demain les rêves, de Thierry Cazals

Agathe vit avec son oncle Jean depuis que la crise a emporté ses parents. Celui-ci ne compte pas ses heures au travail, mais cela en vaut-il la peine ? Le chômage ne l’épargnera pas pour autant. Quel est le moyen d’échapper à la crise ? Croire en ses rêves.

Un album jeunesse tout en délicatesse et poésie, magnifiquement écrit. Le sujet traité est grave : la crise économique qui frappe nombre de familles actuelles ; souvent, les oubliés sont les enfants, qui ne sont pourtant pas épargnés.

Le discours se résume ainsi : la solidarité et les rêves font oublier les peurs et les doutes. Un beau message à tenir à nos enfants, dans un monde où priment l’individualisme et le profit.
Les illustrations sont d’une grande force et d’une grande beauté. Qualifiées à juste titre de surréalistes – elles ne sont pas sans faire penser à Magritte–  elles donnent toute leur dimension à ce récit.

Pour le plaisir, voici quelques extraits :

«  Une à une, les usines fermaient. Les vitrines des magasins se fanaient. Le cœur des gens s’endormait sous la poussière. Même les arbres des squares n’avaient plus la force de fabriquer de nouvelles feuilles »
« Sans hésiter, Agathe entra dans la maison et déposa ses lèvres sur celles du garçon. Il ouvrit aussitôt de grands yeux ronds. Agathe et lui avaient beaucoup de choses en commun, beaucoup de choses à partager. Aussi, ils se turent ».

De 8-9 ans à 89 ans. Les éditions Motus  gagnent à être connus par la qualité et le soin apportés à ses ouvrages.

Image
0

La nature en couleurs, de Pittau et Gervais

J’ai redécouvert les édition Des Grandes Personnes grâce à un don qu’ils ont fait pour le collège où je travaille. Ces ouvrages sont de grande qualité et très originaux.

Un cahier ludique où le coloriage se mêle au jeu avec des rabats à manipuler de bien des façons pour découvrir ce qu’il y a effectivement à colorier. Le modèle « colorié à la manière de l’enfant » décomplexe également les petites mains qui vont dessiner dedans.

Enregistrer

Image
0

La brouille, de Claude Boujon

Monsieur Brun, un lapin marron a pour voisin Monsieur Grisou un lapin gris. Ils s’entendent bien mais au fur et à mesure les petits défauts de l’un va empoisonner la vie de l’autre… Jusqu’au jour où un renard va les obliger à s’allier pour survivre…

Voici un livre qui montre qu’il est bien facile de trouver des défauts à l’autre et se disputer à cause d’eux… Mais voit-on suffisamment nos propres défauts ? Un message clair : ce sont nos différences qui enrichissent nos relations ! Il faut accepter l’autre tel qu’il est. Simple, clair et très agréable à lire