0

Charles à l’école des dragons, de Alex Cousseau – illustrations de Philippe-Henri Turin

Cet album jeunesse grand format est tout simplement exceptionnel et les magnifiques illustrations y sont vraiment pour quelque chose ! Les couleurs sont vives, colorées ; les dessins, grandioses et visuellement très accrocheurs, sont fascinants, déployés sur des double pages à la taille des ailes immenses du dragon.

Quant à l’histoire, elle nous parle de tolérance, de différence sous fond de poésie. Charles (clin d’oeil évident au poète Charles Baudelaire), n’est pas un dragon comme les autres. Né en 1821 (comme le poète cité), il s’intéresse bien plus à la poésie qu’aux leçons données pour apprendre à cracher du feu ou à voler. Les autres dragons le trouvent bizarre : il remplit ses cahiers de vers  et parle en rime !  Ses ailes de géant, tout comme celle du poème l’Albatros de Baudelaire, métaphore du poète, l’empêchent de marcher et de se conduire comme les autres dragons de son espèce. C’est sa rencontre avec une mouche qui va l’aider à trouver sa place dans ce vaste monde.

Tout simplement éblouissant. Un vrai coup de coeur de toute la famille… et même de la dame qui a enregistré le prêt à l’accueil de ma médiathèque !

 

0

Bébé lézard, bébé bizarre, de Hye-Sook Kang

Un bébé lézard perd sa queue et part à sa recherche… Mais à chaque fois qu’il en trouve une à son goût et qu’il l’esssaie, ce n’est pas la bonne, elle appartient à un autre animal : à un zèbre, à un poisson, à un chat…

Un livre coloré, aux illustrations asiatiques originales et de qualité qui séduiront petits et grands. Cet ouvrage se lit comme un livre-jeu puisque les pages cachent l’animal à qui appartient la queue, avant de le découvrir à la page suivante. Des animaux cachés dans un univers détaillé suggérant l’environnement dans lequel ils évoluent. Un vrai coup de coeur de mes trois enfants (7, 5 et 3 ans) et de leurs deux parents !