La fée sorcière, de Brigitte Minne et Carll Cneut

Marine est fille de fée… Et lorsqu’on est fille de fée, on est fée, polie, proprette, sage, gentille… Pourtant, Marine souhaite devenir une sorcière car elle trouve la vie de fée très ennuyeuse. Une sorcière peut faire du patin à roulette, se salir, crier…  Alors, elle décide de partir vivre dans le bois des sorcières. Bien sûr, sa mère pense qu’elle va revenir, que ce n’est pas un endroit pour elle… Et si c’était sa maman qui allait finir par la rejoindre ?

Un livre sur la déobéissance, sur le choix, l’indépendance, la relation mère/fille, les conventions, les compromis, aux douces et originales illustrations de Carl Cneut. On retrouve facilement la marque d’un autre album des mêmes auteurs : Rouge jaune noire blanche – dans la même collection et chez le même éditeur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s