0

Cher Donald Tr(e)ump, de Sophie Siers, ill. Anne Villeneuve

Sam, écolier, a de plus en plus de mal à supporter de partager sa chambre avec son grand frère Matthieu : celui-ci joue la nuit avec son portable, ce qui empêche Sam de dormir, touche à ses affaires sans son autorisation… Alors, lorsqu’à la télé, il entend le président américain, Donald Trump, parler du mur qu’il souhaite construire entre les Etats-Unis et le Mexique, ça lui donne une idée : construire un mur entre son frère et lui dans la chambre commune ! Cela résoudrait bien des problèmes ! … Mais, en est-on si sûr ? Et si le dialogue, la tolérance, le compromis et le respect mutuel était capable d’arranger les choses au-delà d’une frontière ?

Un album très tendre, aux illustrations douces pour parler d’un sujet délicat. Certes, les adultes voient tout de suite le message politique de l’allusion à Donald Trump, mais pour les jeunes enfants (à lire à partir de 7-8 ans), le propos va au-delà et n’est qu’un prétexte  à faire passer un message de tolérance. Cet album est un petit plaidoyer sur le vivre ensemble.  Il est écrit sous forme de lettres que Sam adresse au président des Etats-Unis Donald Trump, dans lesquelles il expose ses problèmes de cohabitation, sa décision irrévocable de dresser un mur entre son frère et lui, ses réflexions,, il demande même des conseils… Et puis, le doute s’installe doucement dans l’esprit de Sam, les parents interviennent en douceur pour trouver une solution moins radicale, et le grand frère fait des efforts … Et si, vivre ensemble, malgré nos différences, était une richesse et non une contrainte ?

Un album pour la jeunesse sur un thème finalement assez banal, mais traité ici avec une grande originalité et qui permet un dialogue riche avec l’enfant-lecteur sur les murs-frontières érigés dans le monde.

 

 

Publicités
0

Mimbo Jimbo et l’hiver sans fin, de Jakob Martin Strid

Mimbo Jimbo et l'hiver sans finAlors que l’hiver se termine et que le printemps tente de montrer son nez, un retour du froid soudain et incompréhensible se déclare : la neige se met à tomber drue, tant et si bien que la maison de Mimbo Jimbo l’éléphant est bientôt recouverte de neige. Inquiet pour son voisin et ami Mumbo Jumbo, il décide de creuser un tunnel pour le rejoindre. A eux deux, il s’inquiètent également pour Frede qui déteste le froid et la neige, et décident ensemble d’aller à sa rencontre… Tout un petit groupe d’entraide se forme au fur et à mesure de l’histoire… A bord d’une maison sur patte découverte au milieu d’une clairière, ils vont rejouer l’arche de Noé ou le bateau de M. Zouglouglou et faire monter à son bord les amis croisés sur leur chemin Et les plus téméraires d’entres eux décident même de partir à l’aventure, affronter les éléments pour découvrir la vérité et d’où vient l’étrange lueur sur la colline… Nos amis ne sont pas aux bouts de leur surprise : étonnante machine, cloche magique, esprit de l’hiver et sorcières, le tout saupoudré d’un peu de technologie … Vont-ils percer ce mystère et réussir à faire revenir le printemps ?

Une histoire à la lisière de la science-fiction, servie par des illustrations gaies et colorées qui rendent attachants les personnages. L’auteur, Jakob Martin Strid, un illustrateur danois très connu dans son pays, est également l’auteur  de La fabuleuse histoire de la Poire Géante, également disponible aux éditions PKJ et qui est sorti récemment au cinéma

0

Je, tu, il m’embête, de Michel Van Zeveren

Alors que petit loup s’embête en classe, on frappe à la porte : « Est-ce que je peux vous embêter une seconde ? » demande au maître le lion qui vient d’entrer… Et alors que celui-ci sort, il n’oublie pas de donner la consigne obligatoire à ses élèves :  « pas de bêtises, les enfants ! »

C’est alors que petit loup a une illumination : « c’est pas bête d’embêter quelqu’un quand on s’embête ! » Comment tout cela va-t-il finir ? Et quelle situation le maître va-t-il retrouver dans sa classe à son retour ? Comment va-t-il réagir ?

Un album vraiment génial sur les jeux de mots et comment on peut jouer avec leurs différents sens (= polysémie). A l’école, on apprend la conjugaison du verbe embêter, alors on s’embête parfois, et on se chamaille. Mais on apprend que même si souvent c’est le plus grand qui embête les plus petits, à trois on est plus fort, que si on est petit mais malin, on s’en sort très bien et que si les filles embêtent les garçons, les garçons embêtent aussi les filles ! Finalement, la vie est gaie, non ? Un livre intelligent, sensible et rempli d’humour aux illustrations toutes douces, simples et attachantes. Un petit coup de coeur.

Retrouvez également, du même auteur, le très réussi C’est pas grave

 

0

Surtout, n’ouvre pas ce livre ! de Michaela Muntean, ill. Pascal Lemaître

Un thème souvent utilisé dans la littérature jeunesse où le livre devient un acteur de l’histoire. Ici, notre petit cochon veut écrire une histoire et pour cela a besoin de tranquillité, de concentration, alors il ne faut surtout pas le déranger. Car il va bien falloir qu’il place les mots dans le bon ordre pour que les phrases aient un sens. Et « si tu tournes les pages pendant que l’histoire s’écrit, les les mots risquent de voler en tous sens ». Alors, notre petit cochon colle ses étiquettes de mots les uns après les autres, avec tout au long des pages, des anecdotes : une souris féroce qui fait son apparition, un rocher très lourd qui empêche le lecteur de tourner la page. Finalement,pour se débarrasser de nous, notre cochon écrivain intègre le jeune lecteur dans un récit, en espérant bien lui faire peur définitivement

Un livre interactif, où le lecteur s’amuse bien. Les illustrations fourmillent de petits détails et on peut lire et relire cette histoire sans que l’enfant se lasse.  Lire un livre pas encore écrit, c’est rigolo, non ?

0

Cherche et trouve : les petites bêtes

Un nouveau  venu dans la collection Cherche et trouve tant appréciée des enfants. Nos petites bêtes parlent à travers des bulles pour donner les consignes : quel insecte vole sur un balai ?, trouve la libellule qui tient une fleur orange ?, où est ma nouvelle écharpe ?, miam, cherche deux cupcake ailés… Bien entendu, pour les enfants qui ne savent pas lire, il faut jouer avec eux, mais bientôt, à force d’ouvrir le livre, ils se souviennent même par coeur de ce qui dit chaque insecte… mais ne se lassent pas pour autant ! A la fin de l’ouvrage, toutes les planches sont reprises en petit format pour fournir les réponses.

Et le jeu commence dès la couverture du livre ! Très coloré et ludique !

0

Livre de décalcomanies : les fleurs, de Bethan Janine

Les fleursQuel bonheur de trouver de si jolis ouvrages de décalcomanies… c’est la seule maison d’édition que j’ai trouvé qui propose des décors à réaliser aussi minutieux et soignés. Dans ce nouvel ouvrage,plus de mille décalcomanies sont proposer pour réaliser des scènes fleuries de milliers de fleurs printanières… on sentirait presque l’odeur se dégager des pages lorsqu’on les réalise ! Les enfants s’y appliquent et y mettent le plus grand soin comme pour respecter ce bel ouvrage ! Sur les pages de gauche, des pages à colorier présentant les fleurs avec leurs noms.

0

Je colorie des vitraux, de Emma Randall

Résultat de recherche d'images pour "je colorie des vitraux"Un livre de coloriage très original et très beau. Ce livret propose de colorier des vitraux : un modèle sur la gauche, puis entre les lignes noires, sur un papier transparent détachable, l’image de la page opposée à colorier. Il suffit ensuite, une fois soigneusement détachée,  de fixer la page transparente sur une fenêtre pour profiter chaque jour de la lumière apportée par le dessin de votre enfant. Toutes les explications se trouvent en fin d’ouvrage pour profiter au mieux de ce livre de coloriage. En tout, douze vitraux à réaliser d’une vingtaine de centimètres.

Une très belle découverte !