0

Glouton, croqueur de dinos, d’Emma Yarlett

Glouton est un mystérieux petit monstre tout jaune, qui s’est retrouvé au temps des dinosaures et pour échapper à ces féroces et extrêmement dangereux animaux, il se faufile de chapitres en chapitres, de pages en pages en grignotant le livre. Il faut retrouver sa trace pour le sauver de là, et pour cela, suivre les trous faits dans le livre ! Un ouvrage très coloré, avec trous et nombreux rabats pour jouer avec ce dévoreur de livres qu’est glouton, ce petit monstre bien attachant. En suivant ses aventures, on apprend aussi plein de choses, l’air de rien, sur les dinosaures, ce qui n’est pas pour déplaire à nos chers bambins !

Un livre absolument génial dédié à « tous les dévoreurs de livres ». Mon fils de 5 ans aurait presque dormi avec, et il n’a pas résisté à l’emmener dans sa classe de Moyenne et Grande section (mais pas le vendredi de peur d’oublier de le récupérer pour le week-end !) où il a eu un franc succès, autant auprès des élèves que de la maîtresse qui a adoré. Apparemment, il existe d’autres titres mettant en scène notre petit monstre bibliovore !

Un album soigné, gai et plein d’humour… Une valeur sûre !

 

Publicités
0

Ce n’est pas l’histoire… , de Michaël Escoffier, ill. Amandine Piu

Ce n’est pas l’histoire d’un mille-pattes qui voulait faire du vélo… Ce n’est pas l’histoire d’une souris qui collectionnait les dents… Ce n’est pas l’histoire d’un monstre qui avait peur du blanc ou d’une vache devenue super-héros… Alors, c’est l’histoire de quoi ? A vous de le découvrir en lisant ce petit livre. Sur chaque page de droite, on raconte de quoi le livre n’est pas l’histoire, et sur la page de gauche, sous forme première de couverture de livre, l’illustration du livre dont ce n’est pas l’histoire. Il faut bien regarder car il y a plein de détails rigolos, comme les noms des auteurs transformés (Migaël Nescaffé et Amandiou Pin) et des noms d’éditeur inventés (Le pis qui chante pour la non-histoire de la vache super-héros Marguerite et le slip magique) et les illustrations sont très jolies, colorées et gaies. Le personnage dont c’est l’histoire apparaît quelque part sur chaque page…A vous de deviner avant la fin ! Un album assez délirant et original. Encore une réussite de l’auteur Michaël Escoffier, dont je suis quand même plutôt fan et une belle découverte d’Amandine Piu, l’illustratrice dont je risque de devenir fan ! A lire sans modération dès 3 ans !

0

Comme une princesse, de Brigitte Minne

718tgp2b2bhelPour son anniversaire, le papa de Marie lui a offert une jolie robe de princesse. Le cadeau dont elle rêvait… Hélas, quand elle l’essaie, elle trouve vraiment qu’avec ses lunettes et ses dents en moins, elle n’a rien d’une princesse, et cela la rend bien triste. Les propos de Marie vont empêcher le papa de dormir… mais il va avoir une idée. Le lendemain, au lieu d’aller à l’école, il l’emmène faire un tour de la ville rencontrer des princesses : Vanessa, la coiffeuse au bec de lièvre, princesse aux doigts d’or, la grosse dame de la pâtisserie qui est la princesse des gâteaux au chocolat, la vieille dame sur son banc, qui est la princesse de son vieux mari, etc. Car il y a bien d’autres princesses que celles des livres : des chauves, des myopes, des princesses sur fauteuil roulant… Un très joli livre sur l’acceptation de soi et sur l’amour paternel (ici le papa vit seul avec sa fille). Avoir confiance en soi, en sa valeur, en ses talents malgré (ou  grâce) à ses différences. Un album délicat et tendre qui trouve les mots justes pour parler de générosité, de rapport à l’autre… même si pour cela, le papa fait rater une journée d’école à la petite fille ! Les illustrations  de Merel Eyckerman sont également très réussies, aux couleurs toutes douces et aux lunettes toutes rondes.

0

Le carnaval des dragons, de Max Ducos

Draguignan, la ville du dragon, organise un concours ouvert à toute personne…  majeure : inventer un dragon extraordinaire pour un défilé. La maîtresse en profite pour proposer à ses élèves de réaliser eux aussi un dragon pour leur cour de récréation. ils s’en donnent  à coeur joie et réussissent un bel exploit : bricolé, cousu, colorié, décoré, avec pour corps la structure de l’ancien lit superposé de la maîtresse, le dragon trône fièrement dans la cour… Hélas, le directeur ne l’entend pas de cette oreille. Après les photos, il faudra le démonter. Un dragon, c’est dangereux dans une cour de récréation ! Mais la maîtresse  réservera à ses élèves une bien  belle surprise !

Comment ne pas être touchée par cet album qui se passe dans la ville de mon enfance, et dont je reconnais certains lieux.  Une histoire simple, aux allures de fête, et aux illustrations pleines de détails. Un concours pour adultes gagné par des enfants bien créatifs… est-ce que cela ne donne pas envie aux enseignants de s’investir dans des projets !!!

0

Lève tes fesses ! de Hee-Jung Jang

51akwqktbwlle bonnet de Jojo la grenouille s’est envolé Magellan l’éléphant n’a rien trouvé de mieux que de s’asseoir dessus… Comment faire pour le récupérer ? En acceptant de céder aux quatre volonté de notre gros mammifère : manger quelque chose de rond (une pomme !), de triangle (un bout de sandwich !), de rectangle (une tablette de chocolat !), de rond dans une forme ronde (un oeuf sur le plat !), de rond dans une forme de triangle (un cornet de glace !)… Comment notre grenouille va-t-elle s’en sortir ?

Un livre pour apprendre les formes géométriques sans y penser, avec un titre qui plait d’office aux enfants. C’est ludique et pédagogique. A la fin, un petit dossier complète l’ouvrage par des explications sur les différentes formes rencontrées dans l’histoire.

Enregistrer

0

Un mammouth dans le frigo, de Michaël Escoffier

un-mammouth-dans-le-frigoQuand Noé découvre un mammouth dans le frigo, forcément, au début, personne ne le croit… Pourtant, c’est la vérité, et pour s’en débarrasser, il va falloir appeler les pompiers ! Mais le mammouth a plus d’un tour dans son sac et ne se laisse pas si facilement attraper dans le filet ! Il s’enfuit et se réfugie dans un arbre… L’attente risque d’être longue, et la chute … inattendue ! Un livre plein d’imagination qui donne envie de croire en ses rêves… mais peut-être vaut-il mieux les garder pour soi ! C’est drôle et plein de rebondissements, avec de très jolis illustrations toutes en simplicité.

0

Les piquants, c’est élégant !, de Nadia Budde

51j2lpvfoslOn voudrait tous être un peu beaux que ce que l’on est, avoir un nez plutôt comme ci, des cheveux plutôt comme ça, un peu plus de muscles, un peu moins de fesses…  Une histoire très colorée pour comprendre qu’il faut s’accepter comme on est, avec ses défauts, ses différences physiques, car, comme le dit l’oncle Perceval pour conclure : « l’apparence est un détail sans importance. Il dit toujours : tu es comme ça, ne t’en fais pas… tu es très bien, ne change rien ! » Un album en rimes, aux personnages tous plus moches les uns que les autres… mais ô combien sympathiques !