0

Ouvre ce petit livre, de Jesse Klausmeier

Voici une petite découverte faite à la médiathèque que mes enfants de 4 et 6 ans me demandent de lire et relire … et l’avantage pour l’histoire du soir, pour les parents débordés, c’est qu’il est rapide ! Lorsqu’on ouvre ce petit livre, en fait, on tombe sur des pages qui se réduisent au fur et à mesure de la lecture, mettant en abyme un insecte ou un animal lecteur tenant en main un livre, qu’il lit et qui parle du prochain  animal qui lit, etc… Vous avez compris ou je la refais ???

Au milieu, le plus petit des livres est celui d’une géante qui ne peut pas ouvrir ce tout petit livre ! … Mais que raconte le petit livre arc-en-ciel de la géante ?

Vous le découvrirez en ouvrant ce petit livre original, joliment illustré qui s’ouvre et se referme comme des matriochkas.

Publicités
0

Lemanja, la déesse de l’océan, de Sabina Alvarez Schürmann

Les pêcheurs remplissent leurs filets de poissons, mais oublient de remercier Lemanja pour sa générosité et sa gentillesse. Bientôt, Lemanja, offensée, laisse les filets des pêcheurs vides…Seul un enfant comprend et décide d’aller à la rencontre de la déesse.  Celle-ci, en colère, s’attaque à l’enfant qui sombre dans la mer… Mais bientôt, Lemanja réalise qu’il s’agit d’un simple enfant et le recueille en son sein… Elle le sauve et  rend leurs biens aux pêcheurs qui, désormais, ne manquent pas de lui rendre hommage pour ses bienfaits.

Une jolie version d’un mythe brésilien, de Lemanja, la déesse de la mer  qui protège bateaux et pêcheurs.Ce que nous offre la nature n’est pas un dû. Il faut la respecter pour qu’elle-même nous accepte en son coeur. Les illustrations aux traits naïf apporte une touche originale au récit.

 

0

L’histoire du loup et du petit chaperon rouge aussi, de Seblight

Voici donc le conte célèbre du petit chaperon rouge revisité d’une drôle de manière. Le loup aimerait bien croquer la chair fraîche du petit chaperon rouge, mais lorsqu’il y plante ses dents, l’enfant rigole … C’est que les dents du loup sont toutes petites, toutes rondes et ne feraient pas de mal à une mouche… plutôt des chatouilles, même ! Mais bientôt, le loup a une idée : voler le dentier de grand-mère ! Le petit chaperon rouge n’a plus qu’à bien se tenir !

Un album aux illustrations aux couleurs un peu sépia où le loup apparaît comme en ombre chinoise. Le rouge du chaperon apporte la seule autre couleur à cet album réussi. Le texte est court, très lisible, plein d’humour et prône l’amitié. Car au fur et à mesure de leurs rencontres, le loup et l’enfant sont devenus amis…

Tu penseras à rendre son dentier à Mémé ?

0

Dix contes de fées de dix minutes

Au sommaire de cet ouvrage : Le petit chaperon rouge ; Les lutins et le cordonnier ; Le rossignol et l’empereur ; La princesse et le crapaud ; Le peintre et l’empereur ; Blanche neige et les sept nains ; Le bal des douze princesses ; Alice et l’os magique ; La princesse au petit pois ; Aladin ou la lampe merveilleuse.

Voilà de quoi ravir petits et grands… Des classiques connus de tous et des un peu moins connus, mais dix minutes, pour l’histoire du soir, c’est l’idéal… Il reste le temps du câlin !

Comme toujours dans cette collection, les illustrations ont une très grandes places et apportent beaucoup à l’ouvrage. Tous les textes sont adaptés, et  chacun a son propre illustrateur, différent à chaque fois ce qui apporte une touche d’originalité  et un intérêt renouvelé pour le lecteur… Quel sera le style d’illustration du prochain récit… Et on ne manque pas de feuilleter quelques pages pour se mettre l’eau à la bouche. Peut-être manquerait-il juste un petit ruban marque-page intégré au livre, mais c’est vraiment un détail  dont on a pris goût dans certains autres titres de récits et mythes du même éditeur (et mon fils de 5 ans a réalisé un joli coeur marqué « maman » pour le remplacer, alors je ne vais pas me plaindre !)

 

0

Lian, de Chen Jiang Hong

Monsieur Lo, pêcheur, passe ses journées à attendre le poisson qui se fait rare. Alors qu’un jour il aide une vieille dame à traverser le lac, celle-ci lui offre en remerciement des graines qui lui porteront bonheur. De ces graines poussera bientôt un champ de lotus. Une nuit, Monsieur Lo est réveillé par une douce mélodie et l’éclat d’une fleur de lotus. De la fleur sort une petite fille, Lian. Le lotus qu’elle tient dans la main est magique et réalise les souhaits. Généreux, Monsieur Lo partagera ses trésors avec les habitants du village et plus personne ne connaîtra  la faim. Mais c’est  sans compter sur la convoitise de Tan, la fille du préfet et de son père.

Un très beau conte de la sagesse, très classique, avec jonque, rivière, lotus qui nous emmène dans un merveilleux  voyage initiatique au fin fond de la Chine traditionnelle. Les illustrations sont elles-mêmes dans le plus pur esprit chinois. La découverte de la petite fille dans la fleur de lotus rappelle étrangement Poucette ou le magnifique film d’animation du Conte de la princesse Kaguya. Un texte qui nous invite à réfléchir sur le pouvoir négatif  de la possession : la cupidité, l’amas de biens  n’enrichit personne vraiment et le partage est la seule valeur qui rende riche.

0

Le Noir Quart d’heure, de Carl Norac

Lorsque maman a le temps, elle passe le noir quart d’heure avec sa fille… C’est le soir, au moment du coucher, et chacune d’elle raconte son histoire, leur histoire, en attendant que papa rentre du travail.

-Que veux-tu de tout noir pour peupler la nuit, ma belle ?

-Par exemple, trois corbeaux, un bout de charbon, un verre avec du café

-Rien que ça ?

-Et du chocolat noir.

Et puis, durant ce moment de partage, la réalité rattrape le rêve et l’imagination. Le papa rentre de son travail, de la mine, les décors du nord se précisent. Dans un texte très poétique, qui pourra peut-être sembler obscur à certains,  l’auteur a retranscrit une tradition belge, ce quart d’heure où l’on passe de l’éveil au sommeil en racontant des histoires dans le noir. Les illustrations sont merveilleuses en noir, blanc et jaune.

Un beau moment de tendresse, de partage et de complicité.

0

Six maris pour une souris, de Jean-Pierre Kerloc’h

Six Maris pour une SourisTrotte-Pirouette est amoureuse d’un bien gentil souriceau gris…ce qui n’est pas du tout du goût de sa mère, la reine des souris. Pour sa fille, il faut un mari bien plus puissant. Alors, elle va proposer à tous les animaux qu’elle croise d’épouser sa fille : le chat, le chien, le léopard, le lion… chacun en veut bien… mais pour son petit-déjeuner, son apéritif ou son déjeuner ! Jusqu’au moment où elle va croiser l’éléphant qui, lui, a une peur bleue des souris et refuse catégoriquement la proposition ! Pourquoi ? A cause d’un petit souriceau gris qui, un jour, lui a fait de grandes misères… Alors, vous devinez qui, finalement, va être le mari parfait pour notre petite Trotte-Pirouette ? Celui qui est capable de faire peur à un éléphant, peut-être !

Un livre rythmé qui se lit idéalement à voix haute grâce aux nombreuses onomatopées qui le rendent  musical, pour apprendre aux plus jeunes qu’il ne faut jamais se fier aux apparences !