0

Ouvre ce petit livre, de Jesse Klausmeier

Voici une petite découverte faite à la médiathèque que mes enfants de 4 et 6 ans me demandent de lire et relire … et l’avantage pour l’histoire du soir, pour les parents débordés, c’est qu’il est rapide ! Lorsqu’on ouvre ce petit livre, en fait, on tombe sur des pages qui se réduisent au fur et à mesure de la lecture, mettant en abyme un insecte ou un animal lecteur tenant en main un livre, qu’il lit et qui parle du prochain  animal qui lit, etc… Vous avez compris ou je la refais ???

Au milieu, le plus petit des livres est celui d’une géante qui ne peut pas ouvrir ce tout petit livre ! … Mais que raconte le petit livre arc-en-ciel de la géante ?

Vous le découvrirez en ouvrant ce petit livre original, joliment illustré qui s’ouvre et se referme comme des matriochkas.

Publicités
0

Lian, de Chen Jiang Hong

Monsieur Lo, pêcheur, passe ses journées à attendre le poisson qui se fait rare. Alors qu’un jour il aide une vieille dame à traverser le lac, celle-ci lui offre en remerciement des graines qui lui porteront bonheur. De ces graines poussera bientôt un champ de lotus. Une nuit, Monsieur Lo est réveillé par une douce mélodie et l’éclat d’une fleur de lotus. De la fleur sort une petite fille, Lian. Le lotus qu’elle tient dans la main est magique et réalise les souhaits. Généreux, Monsieur Lo partagera ses trésors avec les habitants du village et plus personne ne connaîtra  la faim. Mais c’est  sans compter sur la convoitise de Tan, la fille du préfet et de son père.

Un très beau conte de la sagesse, très classique, avec jonque, rivière, lotus qui nous emmène dans un merveilleux  voyage initiatique au fin fond de la Chine traditionnelle. Les illustrations sont elles-mêmes dans le plus pur esprit chinois. La découverte de la petite fille dans la fleur de lotus rappelle étrangement Poucette ou le magnifique film d’animation du Conte de la princesse Kaguya. Un texte qui nous invite à réfléchir sur le pouvoir négatif  de la possession : la cupidité, l’amas de biens  n’enrichit personne vraiment et le partage est la seule valeur qui rende riche.

0

Le Noir Quart d’heure, de Carl Norac

Lorsque maman a le temps, elle passe le noir quart d’heure avec sa fille… C’est le soir, au moment du coucher, et chacune d’elle raconte son histoire, leur histoire, en attendant que papa rentre du travail.

-Que veux-tu de tout noir pour peupler la nuit, ma belle ?

-Par exemple, trois corbeaux, un bout de charbon, un verre avec du café

-Rien que ça ?

-Et du chocolat noir.

Et puis, durant ce moment de partage, la réalité rattrape le rêve et l’imagination. Le papa rentre de son travail, de la mine, les décors du nord se précisent. Dans un texte très poétique, qui pourra peut-être sembler obscur à certains,  l’auteur a retranscrit une tradition belge, ce quart d’heure où l’on passe de l’éveil au sommeil en racontant des histoires dans le noir. Les illustrations sont merveilleuses en noir, blanc et jaune.

Un beau moment de tendresse, de partage et de complicité.

0

C’est moi le plus beau, de Mario Ramos

Tous ceux qui croisent le loup en ont peur : les trois petits cochons, le petit chaperon rouge, les 7 nains ou Blanche Neige.  Alors, quand celui-ci demande à chacun qui est le plus beau, pour ne pas risquer de le contrarier, la réponse reste immuablement : »c’est vous ». Et cela satisfait pleinement notre loup bien peu modeste… Mais le petit dragon vert, ce « ridicule petit cornichon » va-t-il aussi se laisser faire ?

Un album à lire et à relire aux enfants pour leur plus grand plaisir ! C’est plaisant, drôle, bien illustré et fait référence à d’autres contes classiques connus des enfants. La chute est délicieusement adorable.

Une petite réussite qui fonctionne à tous les coups, idéale comme petite histoire du soir lorsque vous avez des enfants d’âges différents (chez moi, ils l’écoutent à 4, 6 et 8 ans !)

Cet album fait écho à un autre ouvrage du même auteur : « c’est moi le plus fort »

0

Un mammouth dans le frigo, de Michaël Escoffier

un-mammouth-dans-le-frigoQuand Noé découvre un mammouth dans le frigo, forcément, au début, personne ne le croit… Pourtant, c’est la vérité, et pour s’en débarrasser, il va falloir appeler les pompiers ! Mais le mammouth a plus d’un tour dans son sac et ne se laisse pas si facilement attraper dans le filet ! Il s’enfuit et se réfugie dans un arbre… L’attente risque d’être longue, et la chute … inattendue ! Un livre plein d’imagination qui donne envie de croire en ses rêves… mais peut-être vaut-il mieux les garder pour soi ! C’est drôle et plein de rebondissements, avec de très jolis illustrations toutes en simplicité.

0

Le week-end de Miglou, deWilliam Bee

zoom« Voici Miglou et voici le récit de son week-end ». Miglou est un chien, un petit fox terrier, qui va avoir un week-end bien rempli : il commence par aller au café de Mme Luigi qui ouvre aujourd’hui. Il passe par le marché, s’arrête à la foire agricole, ira au cinéma, au musée, à la fête foraine, assistera à une course automobile. Des illustrations très colorées et qui fourmillent de détails, des personnages nombreux, à la fois histoire et livre-jeu avec des rabats, des détails à trouver… Des heures d’observation en perspective !

Du même auteur et avec les mêmes personnages, il existe aussi : La journée de Miglou

0

La chaise bleue, de Claude Boujon

51iyey3p8cl-_sx389_bo1204203200_Escarbille le loup et Chaboudo le chien, alors qu’ils se promènent dans un désert très désertique, tombent sur une chaise… bleue ! Une chaise bleue posée au milieu de nulle part. Dès lors, leur imagination se met à vagabonder afin de trouver mille et un usages insolites à cette chaise : se cacher dessous,  en faire un traîneau à chiens, une voiture de pompiers, un avion ou un bateau, un bureau ou un comptoir, s’en servir pour exécuter des numéros de cirque, etc… Mais bientôt, un dromadaire vient leur expliquer que, tout simplement, une chaise est faite pour s’asseoir dessus ! Bien déçus par ce manque flagrant de fantaisie, nos amis s’en vont…

Un album extraordinaire qui, avec vraiment trois fois rien arrive à développer l’imagination, la créativité et l’imaginaire des enfants ( et des parents qui le leur lisent), comme sait si bien le faire Claude Boujon ! Formidable !