Image
0

Imagine, de Norman Messenger

Afficher l'image d'origineDès la couverture, avec son rabat que l’on peut déplacer de haut en bas pour transformer le personnage de couverture, on comprend que ce livre sera quelque chose de très original et amusant. Ce livre développe, de manière ludique, l’imaginaire des enfants, et apporte déjà, l’air de rien, des notions sur les images qui ne disent pas forcément ce qu’elles montrent ! On ne cesse de tourner et retourner le livre, ouvrir et fermer des volets pour transformer, déformer ce que l’on voit … Bref, un petit bijou d’initiation à l’art dès le plus jeune âge !

Publicités
Image
0

Dessine avec tes mains, de Maïté Balart

Afficher l'image d'origineVous ne savez pas dessiner ? Qu’à cela ne tienne, vous avez entre les mains de quoi passer des heures à réussir le dessin d’une poule, d’un lapin, d’un éléphant et de tout un tas d’autres animaux ! Pour les enfants, qui adorent toujours prendre un crayon et faire le pourtour de leur main, ce livre est un vrai régal… Et cela facilite la vie des parents non dessinateurs ! Un livre qui fera des ravis à petit prix (moins de 10 €).

Image
0

Le schmat doudou, raconté par Muriel Bloch

Afficher l'image d'origineA sa naissance, le grand-père de Joseph, tailleur, lui a confectionné une couverture qui va très vite devenir son « schmat doudou » qu’il ne quitte plus. Mais alors que l’enfant grandit, le schmat doudou devient vieux, sale, déchiré. La mère de Joseph ne supporte plus ce bout de tissu qui ne sressemble plus à rien et le met à la poubelle… Joseph le récupère et le confie à son grand-père pour qu’il lui confectionne autre chose avec : ce sera une veste… Mais Joseph grandit, la veste vieillit et devient trop petite, et sa mère la met à la poubelle. Joseph la récupère, demande à son grand-père de faire quelque chose pour sauver son schmat doudou : ce sera une cravate, puis un mouchoir, puis un bouton… L’objet transitionnel diminue au fur et à mesure que l’enfant grandit et s’en détache… jusqu’à ce qu’il n’en ait plus besoin… et le perde ! Plus tard, Joseph raconte son histoire. Un conte yiddish tendre et haut en couleur servi par de très belles illustrations – gravures sur linoléum – abordant le thème du passage à l’âge adulte sous le regard attendri d’un grand-père attentif.

Image
0

La petite poule qui voulait voir la mer, de Christian Jolibois

zoomCarmela en a marre de sa vie de petite poule : « Pondre, pondre, toujours pondre ! proteste-t-elle, il y a des choses  plus intéressantes à faire dans la vie ! » Ce qu’elle voudrait, c’est aller voir la mer. Une nuit, elle décide de partir.

Un livre idéal pour une première lecture en CP. Cette série très sympathique est riche : non seulement, elle essaie chaque fois,  d’apporter une petite touche de culture générale (ici, la caravelle de Christophe Colomb et la découverte de l’Amérique – dans Jean qui dort et Jean qui lit, c’est de Jean de La Fontaine -) mais l’histoire humoristique permet aussi d’aborder le thème des désirs et donne envie de chercher à réaliser ses rêves. Les illustrations colorées plaisent beaucoup aux enfants.

Image
0

Le secret de la fée, de Claude Helft

Une petite fille naît d’une tige de bambou. Lorsqu’elle devient jeune fille, l’empereur tombe  amoureux d’elle. Hélas, elle est une fée et l’année de ses seize ans, elle doit quitter le monde dans lequel elle vit pour renaître ailleurs. Elle gravit le mont Fuji Yama et disparaît. Désormais, une brume éternelle entoure le mont, qui, pour l’empereur, symbolise son amour perdu… Ainsi, la fée ne le quitte jamais.

Une parabole de la perte et du chagrin dont le début n’est pas sans faire penser au magnifique dessin animé Le conte de la princesse Kaguya. CE tout petit album a le mérite de pouvoir être transporté partout mais aurait néanmoins mérité un plus grand format. Une première approche philosophique pour les enfants dès 4-6 ans.

Image
0

La sorcière Rabounia, de Christine Naumann-Villemin

Afficher l'image d'origineLa sorcière Rabounia, qui vit dans les livres, a une vraie vie de sorcière… jusqu’au jour où elle entend un cri et décide… de sortir du livre pour en savoir la provenance. Mais pour atteindre son but, elle doit traverser bien des pages remplies d’histoires.

Une histoire à cent à l’heure, sans temps morts, avec des personnages attachants. L’histoire est accompagnée d’illustrations vraiment réussies. Drôle et touchant, cet album a beaucoup plu aux enfants.